Émancipation


Tendance intersyndicale

Notre librairie (février 2023)

Émancipations

Les oppositions – si courantes – entre universalité et particularité, question sociale et question raciale, République et “politique des identités” sont trompeuses. Albert Ogien invite à les dépasser pour comprendre ce que les luttes d’émancipation contemporaines comportent d’universel. Sa thèse bousculera une vaste partie de la gauche qui considère avec Marx que, pour être authentique, l’émancipation doit dépasser les intérêts spécifiques d’un groupe social. Cette exigence a dominé la pensée de gauche tout au long du XXe siècle en faisant du prolétariat l’unique acteur de ce combat. Albert Ogien montre ici que toute lutte d’émancipation – féministe, décoloniale, homosexuelle, etc. – aussi particulière soit-elle porte toujours en elle une part d’universel.

Émancipations Luttes minoritaires, luttes universelles ?, Albert Ogien, éditions Textuel, janvier 2023, 160 p., 17,90 €.

1312 raisons d’abolir la police

D’où vient l’idée d’abolir la police et que recouvre-t-elle au juste ? Si la police ne nous protège pas, à quoi sert-elle ? Comment dépasser la simple critique de la police pour enfin en finir avec elle ? 1312 raisons d’abolir la police tente de répondre à ces questions, L’ouvrage porte sur les mobilisations contemporaines pour l’abolition de la police en Amérique du Nord, en retraçant leur généalogie et en explorant leurs propositions stratégiques, leurs expériences et les débats qui les traversent. Les textes rassemblés dans cette anthologie commentée brossent un portrait vif et puissant du mouvement pour l’abolition de la police, dans toutes ses nuances et hors des clichés réducteurs.

1312 raisons d’abolir la police, sous la direction de Gwendola Ricardeau, éditions Lux, janvier 2023, 352 p., 20 €.

Mémoires d’ouvriers immigrés

Depuis les année 50, l’industrie automobile a utilisé la main-d’œuvre immigrée, qui devient de fait une composante importante de la classe ouvrière, notamment en région parisienne.Ces travailleurs immigrés n’ont pas seulement apporté une contribution essentielle au développement industriel de la France durant les Trente Glorieuses. Ils ont également été, pour une partie d’entre eux, des militants de l’égalité, nombreux à s’engager dans des associations, à devenir syndicalistes, à animer des grèves, à représenter leurs collègues. Abdellah Fraygui et Abdallah Moubine furent de ceux-là. Ils livrent ici le récit de leurs luttes. Immigrés marocains arrivés en France au début des années 1970, ils découvrent les usines françaises, le travail à la chaîne, la dureté des conditions de travail, la répression contre les syndicalistes, le racisme… Mais également des opportunités pour lutter, revendiquer, se battre pour sa dignité, dans les usines et dans leurs quartiers.

Des vies pour l‘égalité Mémoires d’ouvriers immigrés, Abdellah Fraygui, Abdallah Moubine, Vincent Gay, éditions Syllepse, janvier 2023, 168 p., 15 €.

Le mythe de l’entrepreneur

Elon Musk et Jeff Bezos aujourd’hui, Steve Jobs et Bill Gates hier, Thomas Édison et Andrew Carnegie un siècle plus tôt… Ces grands hommes seraient des créateurs partis de rien, des visionnaires, des génies aux capacités hors du commun. Comme des êtres d’exception, ils pénètrent un marché et le révolutionnent. Dans le grand roman de notre économie, les entrepreneurs sont ces héros qui sortent l’humanité de sa torpeur et lui permettent de faire des bonds en avant sur la route du progrès. Dans ce livre, Anthony Galluzzo s’attache à défaire cette mythologie, à comprendre ses caractéristiques et ses origines. Il montre en quoi cet imaginaire fantasmatique nous empêche de saisir la dimension fondamentalement systémique de l’économie et contribue à légitimer un ordre politique fondé sur le conservatisme méritocratique, où chaque individu est considéré comme pleinement comptable de ses réussites et de ses échecs.

Le mythe de l’entrepreneur défaire le mythe de la Silicon Valley, Anthony Galluzzo, éditions La Découverte, janvier 2023, 232 p., 20,50 €.


Publié

dans

,

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire