Émancipation


Tendance intersyndicale

Notre librairie (avril 2023)

Enquête sur la mort au travail

Ils/elles s’appelaient Michel, Harouna, Franck, Romain, Hugo, Christiane, Yucel. Ils/elles étaient ouvrier·es, travailleur·ses indépendant·es, apprenti·es, parfois même stagiaires. Tou·tes ont perdu la vie dans l’exercice ou l’apprentissage de leur métier. L’auteur dénombre les accidents du travail mortels depuis plus de quatre ans. Son ouvrage dévoile le bilan terrifiant de ce recensement inédit. Chiffres, témoignages, analyses, L’Hécatombe invisible lève un tabou sur une réalité ignorée : la mort au travail est un fait social majeur en augmentation qui concerne des travailleur·ses souvent jeunes et au statut précaire. Non-respect des obligations de sécurité, négligence de la formation, recours massif à une main d’œuvre intérimaire ou sous-traitante, déresponsabilisation des entreprises, la dégradation généralisée des conditions de travail est au cœur des enjeux sur la question des accidents.

L’hécatombe invisible Enquête sur les morts au travail, Matthieu Lépine, éditions du Seuil, mars 2023, 224 p., 19 €.

Le sauvage et le politique

Qu’est-ce que la civilisation lorsqu’il devient de plus en plus évident que les “civilisé·es” le sont bien peu – et qu’en leur nom se perpètrent les pires violences, les pires injustices, jusqu’à la destruction même de la planète ? S’inscrivant dans les pas des figures fondatrices de l’anthropologie anarchiste telles que David Graeber ou James C. Scott, l’auteur propose un vaste périple au cœur des ambiguïtés de cette si étrange civilisation – et de son double nécessaire : la sauvagerie. Le pas de côté du “sauvage” devient une manière de remettre en cause des évidences de notre “civilisation” : propriété, État, individu, droit, démocratie. Face à l’effondrement de la civilisation issue de la modernité, c’est du côté du sauvage que les civilisé·es trouveront peut-être de quoi penser enfin leur condition – et ses possibles échappatoires.

Le sauvage et le politique, Édouard Jourdain, PUF, col. Perspectives critiques, février 2023, 400 pages, 22 €.

La violence par arme à feu aux États-Unis

Qu’est-ce qui fait des États-Unis le pays le plus violent du monde occidental ? Pour répondre à cette question, Paul Auster retrace des siècles d’usage et d’abus des armes à feu, du déplacement des populations autochtones à l’asservissement de millions d’hommes et de femmes, en passant par la fracture béante entre les pro et les anti-armes, pour finir par les tueries de masse au cœur de l’actualité. Ponctué des images obsédantes de Spencer Ostrander, qui a photographié les sites d’une trentaine de ces tueries à travers les États-Unis, Pays de sang présente un examen aussi concis que rigoureux de l’Amérique à la croisée des chemins et pose une question brûlante : dans quelle société les Américain·es veulent-elles/ils vivre ?

Pays de sang Une histoire de la violence par arme à feu aux États Unis, Paul Auster, photographies de Spencer Ostrander, traduit par Anne Laure Tissut, éditions Actes Sud, février 2023, 208 p., 26 €.

Mes trompes, mon choix !

Légale depuis 2001 en France, la stérilisation reste taboue. Nombreux·ses sont encore les médecins qui refusent cet acte à des patientes jugées “trop” jeunes, surtout si elles n’ont jamais eu d’enfant. Ce constat est le point de départ de l’analyse claire et scrupuleuse menée par Laurène Levy. Pourquoi la contraception définitive a-t-elle si mauvaise réputation ? Aux conséquences d’une histoire douloureuse – stérilisations forcées à visée eugéniste ou raciste, politiques natalistes, interdits religieux… – se greffe l’obstacle symbolique. Accepter qu’une femme adopte la stérilisation, c’est admettre enfin son droit de s’émanciper de l’injonction à la maternité. Alors comment transformer les mentalités pour que la stérilisation passe du statut d’outil d’oppression à celui d’instrument de libération ? Comment gagner cette nouvelle bataille du droit à disposer de nos corps ?

Mes trompes, mon choix ! Stérilisation contraceptive : de l’oppression à la libération, Laurène Lévy, éditions Le passager clandestin, février 2023, 208 p., 18 €.


Publié

dans

,

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire