Émancipation


Tendance intersyndicale

Répression au lycée Mozart (Le Blanc-Mesnil, 93)

Communiqué du 18 mai des enseignants mobilisés du lycée Mozart

Nous, enseignants mobilisés du lycée Mozart, nous sommes réunis hier et aujourd’hui en assemblée générale et nous avons voté la grève pour ce mercredi 19 mai afin de soutenir notre collègue convoqué au rectorat ce même jour à 15h suite au signalement de la proviseure à son encontre. Nous y serons massivement présents en solidarité.

Nous dénonçons la répression administrative contre notre collègue qui fait l’objet d’une accusation sans fondement qui remet en cause son intégrité d’enseignant de manière calomnieuse.

Le mardi 2 mars, une vingtaine d’enseignants avait déjà débrayé pour protester contre la convocation, sans dialogue préalable, de notre collègue par la proviseure et nous avions rédigé une pétition signée par plus de cinquante collègues pour exprimer notre solidarité et demander à la proviseure de retirer ses accusations. Nous demandons maintenant au rectorat l’arrêt de cette procédure inique et infondée qui maintient de manière cruelle notre collègue dans un état d’inquiétude et qui lui porte fortement préjudice.

Puisque des procédures à l’encontre des professeurs peuvent être mises en œuvre par un proviseur sans dialogue préalable et que nous nous sentons tous concernés et menacés, une vingtaine de collègues ont demandé à pouvoir consulter leur dossier administratif au rectorat.

Nous considérons qu’il est crucial de nous mobiliser massivement afin de soutenir notre collègue. Il s’agit à la fois d’affirmer notre solidarité mais plus généralement d’assurer l’avenir du lycée. D’autant plus que nous constatons avec inquiétude la démultiplication des procédures disciplinaires arbitraires, notamment à l’égard de collègues des lycées Angela Davis de la Plaine Saint Denis et Jacques Brel de Choisy le Roi dont nous nous affirmons pleinement solidaires.

Commentaires

Laisser un commentaire