Lycée raspail (Paris) : compte-rendu et motion votée

mercredi 11 décembre 2013
par  QD, Administrateur

Le personnel enseignant du Lycée Raspail, réuni le 28 Novembre 2013 et le 5 décembre 2013 à l’initiative des organisations syndicales FO et FSU, a pris connaissance des projets ministériels de réforme des missions et des statuts du second degré.

Il les trouve inacceptables.

Ces projets constituent un témoignage de mépris à l’égard du métier, de ceux qui l’exercent et du travail qu’ils fournissent. Ils condamnent la méthode qui consiste à opposer les personnels (secondaire, PLP / CPGE, enseignants en ZEP / hors ZEP) tout en stigmatisant de prétendus privilégiés.

Les personnels refusent toute régression pour quelque catégorie de personnel que ce soit, aussi bien en termes de rémunération, temps de travail que de garanties statutaires.

Les personnels qui seraient les plus durement touchés seraient les enseignants de CPGE avec une baisse de salaire pouvant atteindre 20%.

Mais tous les autres enseignants seront aussi durement touchés. Les enseignants émettent de vives craintes au vu des modifications de leur statut et de la mise de leurs missions et emploi du temps sous la coupe du CA et du chef d’établissement. Ils redoutent que l’arbitraire et le clientélisme remplacent peu à peu leur gestion qui s’appuyait sur des règles plus précises et plus objectives.

En conséquence, les enseignants verraient leurs obligations de service alourdies :
- par la suppression de la règle de diminution de service pour effectif pléthorique ;
- par la suppression de l’heure de première chaire remplacée par des pondérations ;
- par la suppression des réductions de service liées aux charges de travail spécifiques à certaines disciplines.
- par les missions qu’on pourrait leur confier auprès des organismes partenaires du lycée Raspail.

Les enseignants du lycée Raspail demandent le retrait immédiat de ces projets agressifs.
Ils seront vigilants et n’excluent aucune forme d’action pour les semaines à venir.

Ils appellent tous leurs collègues à manifester leur opposition à ce projet et incitent chacun d’eux à agir auprès de leurs organisations syndicales afin que ces dernières mettent tout en oeuvre pour l’abandon de ce projet.

Les sections FO et FSU du lycée Raspail appellent l’ensemble des collègues à participer à la journée de grève nationale du lundi 9 décembre 2013 ainsi qu’à la manifestation qui partira le même jour à 14h de la place Edmond Rostand (Luxembourg).


Documents joints

télécharger la motion
télécharger la motion
télécharger le compte-rendu
télécharger le compte-rendu

Brèves

23 janvier - Touche pas à ma ZEP !

Contre la disparition de l’éducation prioritaire en lycée :
“Touche pas ma ZEP !”
Coordination (...)