Précaires de l’éducation, titularisation sans conditions !

UNE INITIATIVE INTERSYNDICALE PARISIENNE
mardi 16 janvier 2007
par  Rédaction de la revue Émancipation

Après la manifestation contre le chômage et la précarité du 2 décembre, et l’Assemblée Générale régionale du 6 décembre, l’action se poursuit en Ile de France pour la titularisation sans conditions des précaires de l’Education Nationale, avec le rassemblement de la Région parisienne, le 13 décembre, à 14h, avec demande d’audience, au Conseil Régional, suivi d’une assemblée générale à la Bourse du Travail de Paris, pour décider des actions futures.

(article téléchargeable en PDF avec le reste de la revue à cet endroit)

le lot quotidien d’une grande partie des personnels. Les gouvernements successifs, les régions et les départements (depuis la décentralisation), les municipalités (pour le primaire), n’en finissent pas de l’imposer et de la décliner sous des formes toujours plus dégradantes et iniques : Maîtres-Auxiliaires, vacataires, CDD, CDI, Contrats d’Avenir, Contrats d’Aide à l’Emploi, Assistants d’éducation... la liste est longue et tous les personnels (enseignants, ATOSS, vie scolaire) sont touchés. La mise au chômage et les licenciements multiples de milliers de non titulaires sont tout aussi inacceptables.

Dans l’éducation comme ailleurs, le plan de "cohésion sociale", qui articule une batterie de lois pour traduire la refondation sociale selon le MEDEF (lois Fillon et Robien, décentralisation, loi sur l’égalité des chances, loi de prévention de la délinquance...), ne mène à rien d’autre qu’à la casse des statuts et des garanties sociales, ainsi qu’à la remise en cause du Code du travail . C’est une attaque de grande envergure contre le service public, une privatisation du secteur de l’éducation.

Le développement de l’emploi précaire aggrave les conditions de vie et de travail des non titulaires et constitue une menace pour tous.

Afin d’assurer l’égalité des droits et de traitement de tous les personnels, nous revendiquons :
- la titularisation pour tous sans conditions de concours ni de nationalité

- l’arrêt du recours aux emplois précaires.

TITULAIRES ET NON TITULAIRES,
MOBILISONS-NOUS CONTRE LA PRECARITE !

CNT-STE 75, 78, 92, 93, Sud Education Créteil Paris Versailles, CDNP IDF, Emancipation Tendance Intersyndicale