A Marseille, la grève contre la répression anti-syndicale est un succès spectaculaire

L’AG vote le "refus d’être inspecté tant que la sanction d’Erwan est maintenue".
samedi 13 janvier 2007
par  Pierre Stambul

La grève du premier degré aujourd’hui a été un très grand succès.
Beaucoup plus massive que prévue et principalement centrée sur
l’autoritarisme. SUD et la CNT avaient étendu la grève à toute l’EN.
Une très grosse manifestation (2000 personnes) de l’inspection
d’académie au Vieux Port.
Sont venuEs : Laurence Pennequin. Il y aura de longues interventions
pour Roland, en grève de la faim depuis le 24 décembre (et déterminé à
aller jusqu’au bout a dit Laurence). Une importante délégation de
l’UDAS, le syndicat d’Erwan, venue de Lyon et Grenoble. Les parents
de l’Ecole de la Rue de la Paix.
Suit une très grosse AG à l’IUFM. Le SNUIPP et la FSU sont mis en
difficulté par la combativité de la base. Plusieurs centaines de
pétitions pour Erwan sont déjà arrivées (en ligne ou sur papier).
Continuez à envoyer, c’est très important. La direction du SNUIPP n’a
pas signé mais sa base l’a fait. Est votée la grève le 22 janvier (jour
du procès de 2 parents), un corpus de revendications dans lequel la
demande est clairement la réintégration d’Erwan sur son poste. Et puis,
on vote le "refus d’être inspecté tant que la sanction d’Erwan est
maintenue".
Une bonne journée. La veille, on était 11 (autour d’Erwan) au GD.

Pierre