Des militants de diverses tendances du SNES 93 appellent à voter Émancipation et Non aux rapports d’activité

mercredi 4 février 2009
par  DK, Administrateur

Sans forcément nous reconnaître dans la totalité des positions de cette tendance, nous appelons à voter Émancipation et Non aux rapports d’activité. Car, devant l’agression sans précédent contre le service public, nos conditions de travail et nos statuts, les directions nationale et académique U et A, auxquelles l’EE s’est associée, n’ont su répondre que par les traditionnelles journées d’action isolées qui démobilisent et discréditent progressivement l’action syndicale. Pire ! Elles n’ont pas tout fait pour fédérer et amplifier les mobilisations naissantes, réduites à s’auto-organiser dans le cadre d’AG.
Ces votes sont une occasion unique pour les militants de faire connaître leur colère à l’égard des directions du SNES, au moment où doivent se développer des luttes d’ampleur pour faire échec aux contre-réformes libérales.
Voter pour la tendance Émancipation, qui défend et met en pratique un syndicalisme de lutte fondé sur les structures démocratiques dont se dotent les mobilisations, nous paraît aujourd’hui le vote le plus conséquent pour exprimer au sein du SNES notre mécontentement et notre combativité. »

Pour signer cet appel : goulven.kerien@wanadoo.fr


Brèves

10 juillet -  Retrait des projets Macron, retrait du projet de réforme du code du travail

Motion votée le 28 juin au Conseil syndical du SNUipp 13
Les premiers projets ou annonces du (...)

26 juin - La rentrée ne peut pas se faire dans ces conditions !

Appel intersyndical IDF
Jeudi 29 juin se tient un CTSD ayant à l’ordre du jour les dotations en (...)

2 février - Communiqué PPCR

Mise en œuvre du protocole PPCR : plus de risques que de bénéfices sur la feuille de paye (...)

1er octobre 2016 - L’évaluation en débat au CDFN de la FSU

Le projet de réforme de l’évaluation des personnels vient compléter l’ensemble des réformes qui ont (...)

2 septembre 2016 - Retrait du projet “d’évaluation” des personnels enseignants !

La mise en place de la loi de “refondation” de l’école (2013) impose la redéfinition du métier (...)