Pas de vacances pour Blanquer !

jeudi 14 mars 2019

Une dernière Assemblée Générale de l’Éducation en Île-de-France s’est tenue le jeudi 21 février, pour faire le bilan des derniers jours et préparer le mois de mars, lorsque toutes les zones auront repris. [...].

L’AG Éducation IDF a regroupé à la veille des vacances des représentantEs de 31 établissements, écoles ou regroupements d’établissements (AG de villes), parmi lesquels la plupart étaient en grève, voire en grève reconductible. De plus en plus d’AG de villes mènent des grèves inter-degrés, parfois majoritaires dans leur ville, avec l’appui des parents d’élèves.

Nos établissements luttent pour une École plus égalitaire et émancipatrice, et revendiquent :

- l’abrogation des réformes Blanquer : Lycée général et technologique, Lycée professionnel, Bac 2021, orientation post-Bac (loi ORE et Parcoursup) ;

- le retrait du projet de loi réactionnaire, libéral et inégalitaire sur “l’École de la confiance” ;

- l’annulation de toutes les suppressions de postes, et la baisse des effectifs par classe ;

- le retrait du projet d’imposer une deuxième heure supplémentaire dans le second degré ;

- une carte élargie de l’Éducation Prioritaire, allant de la maternelle au Bac ;

- le retrait de tout projet de casse de la Fonction Publique et un plan massif de titularisation ;

- la suppression du jour de carence, le rattrapage de toutes les pertes de pouvoir d’achat et l’indexation des salaires au minimum sur l’inflation.

La zone C entrant en vacances, l’AG Éducation IDF appelle les collègues partout en France à s’inscrire dans la mobilisation afin de ne laisser aucun repos à Blanquer. Elle appelle les collègues et les établissements à se réunir et discuter des modalités de mobilisation (notamment la grève qui nous a permis de nous regrouper collectivement), et à participer à la coordination nationale des Collectifs contre les Réformes Blanquer et Parcoursup (CRBP) le dimanche 17 mars dès 10h, en envoyant des déléguéEs mandatéEs par chaque établissement.

L’AG Éducation IDF appelle à préparer dès aujourd’hui, partout en région parisienne et en France, une “Nuit nationale des bahuts et des écoles” le jeudi 14 mars, puis la grève nationale interprofessionnelle du mardi 19 mars et ses suites (à l’appel des syndicats CGT – FO – FSU – Solidaires – UNEF – UNL), avec l’objectif d’en faire le début d’une grève nationale massive, déterminée, et prête à faire reculer Blanquer et le gouvernement.

L’AG Éducation IDF a longuement discuté des modes d’action “alternatifs” et de comment les coordonner en Île-de-France, entre autres les actions visibles et médiatiques, les votations, les démissions collectives de la charge de professeurE principalE, et le refus de collaborer à l’orientation-sélection (Parcoursup, Affelnet, spécialités en fin de 2nde) à travers l’attribution de la moyenne de 20/20 de la 3ème à la Terminale.

Il a été rappelé que, pour mettre en œuvre collectivement ces actions “alternatives”, il était souvent nécessaire de dégager du temps en commun, à travers la grève. L’exemple des actions de Colombes ou du lycée Blanqui de Saint-Ouen (avec 80 % de grévistes) est à cet égard très parlant. La grève et les actions alternatives ne sont nullement antagoniques, bien au contraire.

Pas de vacances pour Blanquer !

De la maternelle à la fac, on contre-attaque !

Appel de l’AG Éducation IDF — Jeudi 21 février


Brèves

10 janvier 2018 - Débat avec Jean-Marc Rouillan

Le samedi 13 janvier à 14h
Jean-Marc Rouillan sera à l’EDMP au 8 Impasse Crozatier Paris 12ème (...)

26 juin 2017 - Mardi 27 juin - Rassemblement et meeting unitaire - 12 h - Paris - Invalides

Pas de code du travail sur ordonnance !
Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES, (...)