Un mois dans le monde

mardi 2 octobre 2018

Ingratitude

Deux IrlandaisEs sur trois ont voté pour la légalisation de l’avortement. Après tout ce que le clergé a fait pour ce pays, c’est vraiment ingrat : Amnesty International a prouvé que les viols et abus sexuels commis par des prêtres contre les enfants sur plusieurs décennies avaient fait des dizaines de milliers de victimes et l’historienne Catherine Corless a révélé en 2014 l’exhumation d’environ 800 ossements de bébés dans un couvent. Pauvre Église bien mal récompensée pour ses bonnes œuvres !

Jeffress et Hagee

Robert Jeffress, pasteur évangélique, a des discours diffusés par 1 200 stations de télévision et de radio aux États-Unis. Il explique que Mahomet est un pédophile et que touTEs les juifs/juives iront en enfer puisque les trois plus grands Juifs : Pierre, Paul et Jésus, ont quitté le judaïsme pour la vraie foi.

John Hagee, pasteur évangélique texan, explique que l’antisémitisme vient de la désobéissance des juifs/juives et qu’Hitler est un descendant d’Esau qui a accompli une mission divine.

Ces braves gens ont été invités par Trump et Nétanyahou à l’inauguration de l’ambassade états-unienne à Jérusalem.

Espagne

La chute de Rajoy ne peut que faire plaisir. Ce régime corrompu et autoritaire avait recyclé tous les nostalgiques du franquisme. Avec sa chute éclate enfin le scandale des 300 000 bébés volés pendant la dictature dont les descendantEs exigent aujourd’hui la vérité.

Mais pas d’illusion sur le PSOE qui revient au pouvoir. Le ministre des Affaires Étrangères Borrell s’est fait l’auxiliaire zélé de Rajoy contre l’indépendantisme catalan. Et le ministre de l’intérieur, Grande-Marlaska a été compromis dans l’affaire Faisan : comme juge, il avait couvert une tentative d’infiltration de la police espagnole pour compromettre l’ETA.

Populations indésirables

L’Aquarius vient de repartir en mer. Son absence prolongée et l’interdiction promulguée par le ministre néofasciste Salvini de débarquement d’exiléEs en Italie a fait des centaines de mortEs. L’Europe s’est dépassée dans l’horreur en renvoyant en Libye des radeaux à la dérive. Le livre de SOS Méditerranée sur l’Aquarius décrit bien le mécanisme sophistiqué à l’œuvre. Les exiléEs sont systématiquement rançonnéEs, torturéEs, violéEs. Des institutions européennes existent en Libye : elles et les fameux “garde-côtes” libyens ont pour fonction de remettre les fugitifs/ves à leurs tortionnaires.

Sinon, vous connaissez la différence entre Donald Trump et Pierre Laval ? Trump, comme à son habitude, a tout fait et son contraire. Il a d’abord séparé les exiléEs latinos de leurs enfants. Devant les images de télévision montrant des bébés en pleurs, il a accepté de réunir les familles avant expulsion. Laval en 1942 n’avait pas séparé. Il avait envoyé tout le monde à la mort !

Mexique

Le social-démocrate Obrador arrive enfin au pouvoir après deux élections qu’il aurait remportées sans la fraude. L’oligarchie ne craint rien de sa part. Les 1,1 ?% les plus riches du pays possèdent plus que les 95 % des plus démunis. La mafia a totalement gangrené l’armée, la police et les grandes entreprises. Les massacres de masses, notamment contre les femmes, restent inexpliqués et impunis. Obrador a promis de lutter contre “la corruption”. Vaste programme ! Pour l’instant seule la zone zapatiste du Chiapas échappe à l’emprise de la mafia.

Le pouvoir corrompt

et le pouvoir absolu corrompt absolument.

Daniel Ortega fut, au Nicaragua, un opposant courageux à la dictature de Somoza. Il a connu la prison et la torture. En 1979, grâce à un formidable soutien popualire, il a, à la tête de la révolution sandiniste, renversé la dictature. En 1990, il a accepté la défaite électorale.

L’homme qui reconquiert le pouvoir en 2006 et s’y est maintenu depuis, n’a rien à voir avec ce glorieux passé. Il s’appuie sur l’Église catholique et le FMI. Il fait interdire l’avortement. Il a lancé des escadrons de la mort contre les manifestantEs, notamment à Masaya, la première ville prise par les sandinistes, il y a quarante ans. On en est à plus de 300 mortEs.

Maroc

Vingt ans de prison pour Nasser Zefzafi, un des principaux animateurs du mouvement dit du “Hirak” dans le Rif. D’autres manifestants ont aussi écopé de lourdes peines.

Même “justice” impitoyable contre les Sahraouis. Pour une manifestation qui date de 2010, certains ont été condamnés à perpétuité. Le Maroc revient aux années de plomb.

Israël

De la théorie de la séparation au suprématisme

En Israël, de gigantesques manifestations ont lieu contre la nouvelle loi qui fait des non-juifs/juives des étrangerEs dans leur propre pays. Parmi les protestataires, les Druzes qui représentent 2 % de la population. Leur “fidélité” en a fait les “harkis” du Proche-Orient. Comme souvent, le colonisateur abandonne ses harkis quand il n’en a plus besoin.

Des IsraélienNEs célèbres disent que l’extrême droite au pouvoir trahit la déclaration d’indépendance d’Israël qui promettait l’égalité des habitants du pays.

Une égalité de façade : cette déclaration n’a pas empêché l’expulsion préméditée de la majorité des PalestinienNEs, le refus qu’ils/elles reviennent, la destruction de leurs villages et quinze ans de couvre-feu. Elle n’empêche pas le nettoyage ethnique en cours contre la population bédouine du Néguev.

En fait, l’apartheid existait au départ et a envahi depuis longtemps tous les aspects de la société israélienne. Il est aujourd’hui officialisé. Même les colonies, théoriquement condamnées par l’ONU, font partie de cette nouvelle loi. C’est juste embêtant pour les dirigeants européens qui justifiaient leur soutien inconditionnel à Israël en propageant le mythe de “la seule démocratie du Proche-Orient”.

Pendant le vote des lois, le rouleau compresseur colonial s’amplifie : Gaza est régulièrement bombardée. Parmi les 155 mortEs, une infirmière de 21 ans, Razan al-Najjar, délibérément assassinée alors qu’elle marchait les mains en l’air en direction d’un blessé. Les balles explosives sont interdites contre les éléphants, mais on les utilise contre la population gazaouie. Parmi les 15 000 blesséEs, beaucoup sont amputéEs, faute de médicaments.

En Cisjordanie, on détruit les écoles et les villages bédouins équipés avec des fonds européens. On vote l’interdiction de filmer les exactions des soldatEs. Les meurtriers qui ont assassiné, en brûlant leur maison, la famille Dawabshe, sont amnistiés.

BDS

Le tramway de Jérusalem est en cours d’agrandissement avec la participation de trois entreprises françaises, Egis, Systra et Alstom. Menacée par le BDS, Systra, filiale de la SNCF, s’est retirée. Autre victoire du BDS : le refus de l’Argentine de jouer un “match amical” de football en Israël. Près de 700 000 IsraélienNEs avaient effectué un préachat pour ce match. En Irlande, le Sénat a voté l’interdiction de tout produit des colonies et en Tunisie, le syndicat UGTT a empêché le débarquement d’un cargo de la compagnie israélienne Zim.

Pierre Stambul


Brèves

8 décembre 2017 - Réunion publique - jeudi 14 décembre à 19h - Après les récentes défaites de Daesh, où va la Syrie ?

Réunion publique avec :
Joseph Daher, militant syrien originaire d’Alep
Sakher Achawi, (...)

7 juillet 2017 - RELAXE POUR ELIE DOMOTA !

Message de soutien d’Émancipation à Élie Domota
Le syndicaliste guadeloupéen Élie Domota, (...)

14 février 2017 - Réunion publique - Jeudi 23 février à 19h - Alep : un tournant ?

Résistances populaires en Syrie et manœuvres internationales
Réunion publique avec :
Ziad (...)