Appel à voter pour la liste Émancipation du SNASUB

samedi 12 mai 2018

Le SNASUB, syndicat de la FSU qui regroupe les salariéEs de l’administration de l’Éducation nationale, l’Enseignement supérieur et de la Recherche, organise son 9e congrès national à Blainville-sur-Mer du 14 au 18 mai. Le congrès est précédé d’un vote interne où pour la première fois Émancipation tendance intersyndicale a présenté une liste, pour laquelle nous publions ci-dessous l’appel à voter.

Vous êtes adhérentEs du Syndicat National de l’Administration Scolaire, Universitaire et des Bibliothèques (SNASUB-FSU) et par ailleurs, vous êtes proches de la tendance intersyndicale Émancipation. Alors, sachez que cette année, une liste qui correspond à vos opinions est présente pour soutenir un syndicalisme de lutte.

JPEG - 102.2 ko

Pour rappel, le SNASUB regroupe en un seul syndicat les personnels de l’administration de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (des adjointEs administratifs/ves aux attachéEs et administrateurEs : AENES) ; les personnels ingénieurs, techniques, recherche et formation (ITARF) ; des personnels des établissements publics locaux d’enseignement (EPLE) et les personnels des bibliothèques, qu’ils/elles soient titulaires ou vacataires, retraitéEs ou non.

Malheureusement, la Direction du SNASUB n’est plus à la hauteur de la contre-révolution capitaliste qui veut en finir, peut-être définitivement, avec notre société de solidarité. “À l’Université comme à la SNCF ou dans d’autres secteurs d’activité, c’est la même chose qui se trouve attaquée, à savoir précisément l’existence d’un monde solidaire : un monde où touTEs, indépendamment de leur rang social, aient accès aux mêmes avantages qu’il s’agisse d’enseignement, de soins, de transport ou d’autres services.” [Jacques Rancière].

La Direction du SNASUB, comme celle de la FSU, a voté pour le PPCR qui avait pour finalité de ne plus reconnaître le droit à carrière (l’avancement à l’ancienneté) en misant sur une Fonction publique (FP) de métiers, comme en Angleterre. Elle s’apprête à participer à l’arnaque de “CAP 2022”, projet qui ne veut plus du statut et qui recommande l’abandon de la Fonction publique partout où elle n’est plus nécessaire en ayant recours aux contrats précaires et aux délégations de services publics. Bref, le SNASUB s’est progressivement transformé en syndicat d’accompagnement des réformes successives mises en oeuvre par des gouvernements qui ont pour point commun leur dévotion au marché : il ronronne sur ses “acquis”, si infimes et fragiles par rapport aux attaques… et aux revendications. C’est dans un tel cadre contre-révolutionnaire que la direction UA-EE du syndicat entend se maintenir

A contrario, la tendance Émancipation, qui est pour un syndicalisme anticapitaliste, a pour but la gestion directe des instruments de travail, de production et d’échange, et la disparition des classes sociales. Elle inscrit son action dans une perspective de révolution sociale et de socialisme autogestionnaire.

En conséquence, les ordres de bataille ne doivent plus venir d’en haut, mais des collectifs de travail eux-mêmes… Et on en est loin, quand les simples exigences de la démocratie interne semblent déjà constituer un obstacle insupportable à la direction du SNASUB.

Pour ce faire, quelques dispositions ne seraient pas difficiles à instaurer : ce qui nous manque cruellement, la création d’un véritable réseau de militantEs qui pourrait faire remonter les revendications de la base et mieux défendre les intérêts des salariéEs et aussi un forum ouvert à tous les secteurs, non modéré (ou bien modéré par toutes les tendances). Cela permettrait l’élaboration collective et l’adoption de revendications cohérentes et de formes de luttes à la hauteur, soutenues par la Commission administrative nationale et le Bureau national.

Vous l’avez compris, pour reprendre en main l’outil syndical,

votez et faites voter pour la liste Émancipation.


Brèves

10 juillet 2017 -  Retrait des projets Macron, retrait du projet de réforme du code du travail

Motion votée le 28 juin au Conseil syndical du SNUipp 13
Les premiers projets ou annonces du (...)

26 juin 2017 - La rentrée ne peut pas se faire dans ces conditions !

Appel intersyndical IDF
Jeudi 29 juin se tient un CTSD ayant à l’ordre du jour les dotations en (...)

2 février 2017 - Communiqué PPCR

Mise en œuvre du protocole PPCR : plus de risques que de bénéfices sur la feuille de paye (...)

1er octobre 2016 - L’évaluation en débat au CDFN de la FSU

Le projet de réforme de l’évaluation des personnels vient compléter l’ensemble des réformes qui ont (...)

2 septembre 2016 - Retrait du projet “d’évaluation” des personnels enseignants !

La mise en place de la loi de “refondation” de l’école (2013) impose la redéfinition du métier (...)