Un mois dans le monde

jeudi 19 avril 2018
par  Catherine

Italie
Populisme de gauche contre populisme de droite et racisme à tous les étages, pauvre Italie ! Où est passé le pays de Gramsci, de “Bella Ciao”, de la résistance antifasciste et du plus grand parti communiste d’Europe de l’Ouest ?
En fait, ce qui arrive à l’Italie nous menace touTEs.
Ce pays a subi comme la Grèce la violence patronale et l’ultimatum de la part des institutions européennes pour “se réformer”. Se réformer, ça veut dire démanteler les statuts, les droits du travail, les retraites.
La “gauche” italienne a eu Renzi, mélange de Blair et de Hollande. La trouvaille de Renzi, c’est d’avoir fait passer une “réforme” que ses adversaires “libéraux” n’arrivaient pas à faire passer : le “Job Act” exonère les patrons de cotisations sociales et leur permet de prendre “à l’essai” un employé pendant trois ans avant de le licencier.
Résultat : comme en Grèce ou comme en France, la “gauche” classique est laminée. Elle laisse le champ libre aux pires forces.
Le populisme a aussi fortement profité de la peur entretenue contre les exiléEs. Ce vote raciste a eu une conséquence immédiate : l’arrestation à Catane (Sicile) des membres d’une ONG espagnole qui a déjà secouru 5 000 exiléEs en mer. Après cette arrestation, il n’y a plus qu’un seul bateau pour sauver des vies en Méditerranée : l’Aquarius.
Seul point positif après ces élections : pour l’instant, l’Italie semble ingouvernable. On voit mal quel accord il pourrait y avoir entre les deux vainqueurs du scrutin : la Ligue du Nord et le Mouvement Cinq étoiles.

Afrin
La rage au cœur, on doit constater que les soudards meurtriers sont en train de gagner et que, plus que jamais, la population est en train de se faire massacrer.
Assad et Poutine massacrent dans la Ghouta, Erdogan massacre à Afrin. Un discret partage du pays a visiblement été conclu.
La défaite de la Ghouta annonce l’attaque contre Idlib et le maintien au pouvoir d’une dictature sanguinaire, responsable de centaines de milliers de mortEs et coupable de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.
La défaite d’Afrin est un coup terrible contre la démocratie, contre l’expérience en cours en Rojava, contre le peuple Kurde. L’impunité d’Erdogan qui renforce ses pouvoirs dictatoriaux et a réarmé les Jihadistes quand ceux-ci accumulaient les défaites, est scandaleuse. Il est vrai que la Turquie appartient à l’OTAN.

Iran
Depuis près de quarante ans, le voile est obligatoire pour les femmes en Iran. Et la police a toujours défendu scrupuleusement l’ordre moral le plus rétrograde. Et pourtant, malgré la répression, malgré la peur, plusieurs dizaines de femmes se sont publiquement dévoilées. Il y a eu 29 arrestations pour “perturbation de l’ordre social”.

Brésil

Marielle Franco avait tous les défauts : être noire, femme, membre de la communauté LGBT, socialiste et issue des favelas. Son assassinat le 14 mars est probablement l’œuvre d’un escadron de la mort de la police. La dictature militaire est tombée en 1985, mais visiblement une partie de l’oligarchie rêve toujours aujourd’hui d’un pouvoir autoritaire. Parmi toutes les choses que Lula aura loupées pendant ses nombreuses années au pouvoir, il y a la question sécuritaire. C’est lui qui avait lancé la police contre les favelas pour assurer la “sécurité” des Jeux Olympiques.

France-Chili
il/elle s’appellent Ricardo Palma et Silvia Brzovic. Il/elle ont participé à la lutte armée contre la dictature de Pinochet. AccuséEs du meurtre de Jaime Guzman, l’idéologue de la dictature, en 1991 et de l’enlèvement du fils du propriétaire du journal El Mercurio, il/elle se sont réfugiéEs en France. Le mandat d’arrêt contre eux n’a jamais été levé, même pendant les nombreuses années où la Chili a eu des présidentEs socialistes.
Ricardo a été arrêté par la police française le 22 février et Silvia s’est rendue aux autorités. Une bataille est engagée pour empêcher leur extradition.

Mayotte
La pauvreté touche 80 % de la population de ce “département” français arraché aux Comores à la suite d’un référendum frauduleux en 1974. Le colonisateur avait décidé de compter le résultat île par île.
Comment gérer une telle situation ? En dressant les pauvres contre les très pauvres : les ComorienNEs qui n’ont pas la nationalité française. Mayotte manque de tout : d’économie réelle, d’écoles, de routes, d’hôpitaux… La colère populaire est détournée vers un bouc émissaire facile à trouver : les Comoriens accusés d’être la cause de l’insécurité et les Comoriennes accusées de venir accoucher à Mayotte.
Face au mouvement social, la seule réponse du colonisateur est sécuritaire : faire venir davantage de militaires et de policiers. Pour l’instant, ça ne marche pas. Grèves et manifestations se poursuivent. Et les autorités comoriennes viennent d’empêcher un bateau français de “décharger” des expulséEs.

Paypal
Sans doute le nom de cette lucrative entreprise capitaliste signifie “pas de paix pour les Palestiniens”. Répondant visiblement à la campagne lancée depuis Israël contre le boycott, Paypal a fermé les comptes de l’AFPS (Association France Palestine Solidarité), de BDS France et de l’UJFP. Si vous avez un compte Paypal, vous savez ce qui vous reste à faire : le fermer et appeler tout le monde à faire de même.

Israël
Haïm Hanegbi est mort. Cet anticolonialiste israélien, très respecté en Palestine, avait une particularité : c’était un juif palestinien, originaire d’Hébron et adversaire acharné de la colonisation de sa ville. Les colons ont réussi à faire interdire qu’il soit enterré dans sa ville.
La jeune Ahed Tamimi (qui vient d’avoir 17 ans) a été condamnée à huis clos à 8 mois de prison. Son crime ? S’être opposée à mains nues à des soldats qui envahissaient sa maison et avaient tiré sur son cousin. À titre de comparaison, la peine de prison d’Elor Azaria, soldat israélien qui avait assassiné un Palestinien blessé et désarmé à Hébron a été réduite… à 9 mois.
Les textes se succèdent à la Knesset (le Parlement israélien). L’un des plus dangereux permettra d’expulser de Jérusalem toutE PalestinienNE qui aura eu une condamnation.
Enfin le grand rabbin d’Israël, Yitzhak Yosef a tenu des propos d’une grande délicatesse en comparant les NoirEs aux singes.

Pierre Stambul
L’Émancipation syndicale et pédagogique – 3/04/2018 - page 8


Brèves

10 janvier - Débat avec Jean-Marc Rouillan

Le samedi 13 janvier à 14h
Jean-Marc Rouillan sera à l’EDMP au 8 Impasse Crozatier Paris 12ème (...)

26 juin 2017 - Mardi 27 juin - Rassemblement et meeting unitaire - 12 h - Paris - Invalides

Pas de code du travail sur ordonnance !
Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES, (...)