Littérature jeunesse

dimanche 31 décembre 2017

Demain entre tes mains

JPEG - 40 ko

Cyril Dion (coréalisateur du film Demain ) s’adresse aux enfants mais pas que.Les textes de formes diverses (phrases, contes, allégories) invitent à réfléchir sur le monde qui nous entoure, le rapport destructeur à la nature, la fragmentation , l’aliénation à la possession matérielle et à l’argent. La simplicité des mots de Pierre Rabhi, les illustrations colorées et percutantes ne manqueront pas d’attirer les enfants et de susciter leur questionnement. Un livre qui veut faire entendre qu’on n’est pas obligéE de suivre la voie dominante, que chacunE peut aussi chercher ce qui lui permettra de participer à la création d’un monde plus “beau”. Un livre à partager avec nos enfants : lire, échanger, réfléchir, ne serait-ce pas le début de “l’agir” ? De 9 ans jusqu’à…

Demain entre tes mains , auteurs Cyril Dion, Pierre Rabhi, illustré par 32 illustrateurs/trices de l’agence Costume 3 pièces, éditions Actes Sud Junior, octobre 2017, 72 p., 16,90 €. (à partir de 9 ans)

Celle qui voulait conduire le tram

Catherine Cuenca livre ici une intrigue intéressante à plus d’un titre ; il y est question de la relève prise par les femmes pendant la guerre de 14. À Lyon, Agnès est embauchée pour conduire le tram. Mais à la fin de la guerre, elle est renvoyée. Il y est question aussi de luttes des femmes : pour travailler et pour obtenir le droit de vote. Agnès, malgré les menaces de son mari, s’engage dans le mouvement des suffragettes. Il y est question de révolte,contre l’injustice et contre les violences subies par les femmes qui se sont mobilisées. Un livre bien documenté, une aventure qui nous tient en haleine ; Agnès disparaît… mais c’est surtout un roman pour les adolescentEs qui traite de faits historiques essentiels de notre l’Histoire contemporaine.

Celle qui voulait conduire le tram , Catherine Cuenca, éditions talents Hauts, collection Les Héroïques, février 2017, 160 p., 14 €. (roman pour les ados)

Ce que j’aime vraiment

C’est l’histoire d’Archibald qui se sent “tout petit” et “vraiment pas doué” parce qu’il vient de perdre son match de tennis… En promenade avec sa maman, au fil des questions simples qu’elle lui pose, Archibald va comprendre que chacunE est douéE pour quelque chose qui lui appartient en propre. La fin de l’album montre un Archibald rayonnant d’avoir découvert ce qu’il aime vraiment. Un petit livre qui aide à grandir.

Ce que j’aime vraiment , auteure Astrid Desbordes, illustratrice Pauline Martin, éditions Albin Michel jeunesse, 2017, 35 p., 9,90 €. (dès 3 ans)

Moabi

JPEG - 193.9 ko

Le moabi, un arbre dont l’abattage est désormais interdit au Gabon, est le centre de cet album magnifique. Au fil des pages, aux couleurs éclatantes et aux cadrages toujours différents, la narration relate les étapesde la vie de l’arbre : la graine, la tige, les premières branches et l’écosystème de la forêt ; les étapes de l’évolution aussi, les dinosaures auxquels succèdent les oiseaux, les singes et… l’arrivée d’“un être qui s’était redressé sur ses deux pattes arrières pour quitter la forêt” et qui peut mettre tout en péril. Le message de cette fable écologique se veut résolument positif comme le suggèrent les illustrations lumineuses et l’arbre, confiant, attend que l’homme vienne faire la paix avec lui et la nature toute entière.

Moabi , Mickaël El Fathi, éditions La Palissade, octobre 2015, 48 p., 16,50 €. (dès 5 ans)

Le prince sauvage et la renarde

Sauvage, c’est ainsi que le roi et la reine, ont prénommé leur détestable fils qui n’a qu’une passion depuis sa naissance : la chasse. Bêtes et gens, tous le craignent. Mais voici qu’un jour qu’il traquait le cerf, Sauvage se prend dans un de ses propres pièges ; incapable de se libérer, il va devoir dialoguer avec la renarde, une belle créature qui est douée de parole. De la patience, du temps, des échanges quotidiens entre ces deux-là accompagneront le cheminement et l‘évolution du prince. Réflexion humaniste et ode à la nature : un conte merveilleux à l’écriture poétique émaillé d’illustrations qui font penser à des tableaux.

Le prince sauvage et la renarde , auteur Jean-Philippe Arrou-Vignod, illustrateur Jean-Claude Götting, éditions Gallimard Jeunesse, septembre 2017, 48 p., 16 €. (dès 9 ans)