Contes traditionnels du Québec

Littérature de jeunesse
lundi 24 avril 2017

Le Québec et notre ami Jean-Pierre Tusseau, c’est une histoire déjà longue. Il y a enseigné, séjourné à plusieurs reprises, et publié plusieurs textes qui s’y rapportent.

Il vient de publier aux éditions du Petit Pavé, dans la collection Des contes pour grandir, un petit recueil de contes traditionnels du Québec, illustré par Gilles Bonotaux.

Cette collection se présente toujours en deux parties. Tout d’abord les contes du pays puis une partie consacrée à un dossier de jeux et d’activités, pour que la lecture soit active et qu’on en apprenne un peu plus sur le pays concerné.

Pour ce volume, J. P. Tusseau a essayé de varier les types de contes. Il y a ceux qui peuvent se rattacher à la tradition française, comme Le bossu de l’île d’Orléans, d’autres sont liés à des paysages typiquement québécois (Le fantôme de l’érablière, La légende du Rocher Percé,) et aussi des traditions amérindiennes expliquant par exemple des phénomènes naturels, (Le soleil et la lune) ou donnant une leçon d’écologie (L’Oiseau-Vent). Et puis il y a bien sûr l’incontournable Chasse-Galerie évoquant la solitude des travailleurs du bois.

Les textes sont courts (4 à 8 pages), bien adaptés aux enfants à partir de huit ans. Dans la même collection il y a des contes de Palestine, de Bulgarie, de Russie, des contes tchèques, guyanais, corses,…

Contes traditionnels du Québec , J. P. Tusseau et G. Bonotaux, Éditions du Petit Pavé, Collection “Des contes pour grandir”, 96 p., juin 2016, 12 €.

À commander à l’EDMP (8, impasse Crozatier, Paris 12e, 01 44 68 04 18, didier.mainchin@gmail.com).