HP hors de nos écoles, hors de nos facs !

samedi 25 mars 2017

Depuis 2005, à l’appel de 170 organisations de la société civile palestinienne, la campagne BDS (Boycott-Désinvestissement-Sanctions) appelle au boycott de multinationales emblématiques impliquées dans le non respect du droit international, dans l’occupation illégale des territoires palestiniens et dans la politique d’apartheid menée par Israël à l’encontre du peuple palestinien.

Après les succès remportés sur Veolia ou Orange qui ont cessé leurs activités dans la région, BDS appelle aujourd’hui à mettre la pression sur HP, une entreprise complice de la politique de colonisation et d’apartheid menée par l’État israélien à l’encontre du peuple palestinien.

Hewlett-Packard est un géant américain des technologies de l’information. C’est un fournisseur mondial de produits et services informatiques, dont ordinateurs, tablettes, écrans, imprimantes, scanners, photocopieurs encre et toners. Il équipe nombre d’écoles et établissements scolaires ou universitaires, via les commandes financées par les collectivités territoriales.

Mais HP c’est aussi une entreprise fournissant du matériel militaire. Elle est impliquée de manière importante dans les violations du droit international par l’armée israélienne et dans l’occupation illégale du territoire palestinien.

En Cisjordanie occupée et à Jérusalem

Les déplacements des Palestinien-ne-s sont contrôlés par Israël à l’aide de “checkpoints” équipés de scanners à reconnaissance manuelle et faciale qui collectent les données biométriques de chaque Palestinien-ne.

HP assure le développement, l’intégration et la maintenance de ce système et contrevient à la “déclaration universelle des droits de l’homme” en limitant le droit des Palestinien-ne-s à circuler librement sur leur territoire.

En Israël

HP est chargée par le Ministère de l’intérieur de la fabrication des cartes d’identité biométriques mentionnant l’ethnie et la religion et renforçant les inégalités politiques, économiques et citoyennes à l’encontre des arabes israélien-ne-s, citoyen-ne-s de seconde zone.

À Gaza

HP fournit l’infrastructure informatique de la marine israélienne, fortement impliquée dans le blocus illégal de la bande de Gaza, empêchant les pêcheurs palestiniens de pratiquer leur activité, les bateaux de livrer des marchandises. Ce blocus constitue une véritable punition collective considérée comme crime de guerre au regard de la 4e convention de Genève. La marine israélienne a également été fortement impliquée dans les bombardements de Gaza en 2014 causant plus de 2 ?000 morts dont plus de 1 ?400 civils.

Dans les colonies illégales israéliennes

HP est un employeur important à Beithar Illit et prestataire de services à Modi’in et Ariel, importantes colonies construites en territoire occupé sur des terres volées aux palestinien-ne-s.

Nous pouvons contribuer à cette campagne :

  • en refusant d’acheter du matériel HP
  • en faisant pression collectivement via des motions et interventions dans les instances décisionnaires de nos écoles, collèges, lycées, labos et universités pour refuser de s’équiper en matériel HP.

SUD éducation soutient la lutte du peuple palestinien contre l’occupation militaire, politique et économique, et réaffirme son engagement, avec l’Union syndicale Solidaires, dans la campagne BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions) visant à faire pression sur l’état d’Israël contre sa politique d’apartheid, de non respect du droit international et des droits humains.

Fédération SUD éducation


Brèves

14 février - Réunion publique - Jeudi 23 février à 19h - Alep : un tournant ?

Résistances populaires en Syrie et manœuvres internationales
Réunion publique avec :
Ziad (...)