Analyser, dénoncer et résister

“L’arme à l’œil”
samedi 18 juin 2016

L’arme, c’est le Lanceur de Balles de Défense (LBD), expérimenté en 2007 par la police, lors d’une manifestation de lycéens au rectorat de Nantes. L’œil c’est celui que Pierre Douillard-Lefevre, lycéen alors âgé de 16 ans, perd, après avoir été touché au visage par un tir de LBD. L’œil, c’est celui, acéré, que Pierre jette sur ces violences policières d’État dans son livre.

Avec ses proches, il n’a cessé de lutter aux côtés d’autres victimes de ces violences (notamment au sein de l’assemblée des blesséEs), d’étudier les différents types d’armes dont les forces de l’ordre ont été dotées par les gouvernements successifs (taser, grenades, flashballs, LBD, dites non létales, même si elles ont déjà tué, et désormais, sous couvert de l’état d’exception, des armes de guerre...), d’informer sur cette militarisation de la police, de la dénoncer, y compris devant une justice plus que clémente avec les policiers responsables de “bavures”, de blessures, de morts. Le livre de Pierre, concis et précis, passe en revue tous ces aspects du nouvel arsenal de répression, aux différentes étapes de sa constitution et de son usage et aux choix politiques qui y ont présidé.

Diplômé en histoire et en sociologie, Pierre, après des recherches sur les politiques urbaines, s’oriente vers la recherche en sciences sociales. Dans le livre, il développe ce que les armes disent de notre temps, quelles sont les logiques politiques qu’elles suggèrent. La mort en 2014 du jeune manifestant Rémi Fraisse n’est ni un “accident” ni une “bavure”, mais c’est bien le produit d’une logique structurelle qui s’inscrit dans un processus d’impunité généralisée des forces de l’ordre présentées comme irréprochables.

Ce livre est en prise directe avec les répressions extrêmement violentes du mouvement de lutte contre la loi travail. Il nous “arme” pour comprendre, combattre et résister vis-à-vis d’une telle politique et de telles pratiques.

Olivier Vinay

L’arme à l’œil. Violences d’État et militarisation de la police , Pierre Douillard-Lefevre, éditions Le Bord de l’eau, collection Altérité critique Poche, mai 2016, 90 p., 8 €.

À commander à l’EDMP (8 impasse Crozatier, Paris 12e, 01 44 68 04 18, didier.mainchin@gmail.com).