Saccage des locaux de la CNT à Lille : stop à la criminalisation du syndicalisme !

lundi 16 mai 2016

Émancipation condamne avec fermeté le saccage par les forces de police du local syndical de l’union locale des syndicats CNT de Lille, mercredi 20 avril, suite à la manifestation organisée pour le retrait de la loi “travail”.
Elle rappelle que les locaux des organisations syndicales appartiennent à des travailleurs exerçant leur liberté démocratique à défendre leur condition sociale. Ainsi la dégradation de matériel syndical, tout comme la consultation par la police de la documentation interne et confidentielle du syndicat, constituent une entrave extrêmement grave au droit des travailleurs et travailleuses à exercer leurs libertés syndicales.

Cette intervention violente de la police nationale dans des locaux syndicaux s’inscrit dans la longue liste des actes visant à criminaliser le syndicalisme et le mouvement social, que le gouvernement doit faire cesser : répression violente et poursuites de manifestantEs, poursuites et condamnations de syndicalistes dont les Good Year de la CGT et Fouad Harjane de la CNT, pression à l’encontre de la CGT dénonçant par une affiche les violences de la police lors des manifestations...

Émancipation tendance intersyndicale assure la CNT de Lille de son soutien confraternel. Elle sera toujours à ses côtés pour résister à toutes formes de répression et d’intimidations afin de défendre les travailleurs et travailleuses.

Émancipation tendance intersyndicale, er@emancipation.fr


Brèves

14 février - Réunion publique - Jeudi 23 février à 19h - Alep : un tournant ?

Résistances populaires en Syrie et manœuvres internationales
Réunion publique avec :
Ziad (...)