Pour défendre l’école publique et ses personnels, changer d’orientation !

Élections au SNES
jeudi 10 mars 2016

Nous publions ci-dessous l’appel à candidatures d’Émancipation, tendance intersyndicale pour les élections internes au SNES.

Ce gouvernement mène une politique au service du capitalisme. La répression des mouvements sociaux (Goodyear, Air France...) et les atteintes aux libertés avec l’état d’urgence… en sont les derniers avatars. Il programme le démantèlement du Code du Travail, de la sécurité sociale, attaque des statuts (PPCR, loi mobilité-déontologie)...

Et dans l’Éducation : casse du cadre national de l’école publique, ordre moral “républicain”, avancement d’échelon au rythme le moins favorable avec les PPCR, renforcement de la hiérarchie et des méthodes managériales, de la souffrance professionnelle...

Or les directions du SNES et de la FSU après avoir cautionné la “refondation de l’école”, et au lieu de construire le rapport de force sur des revendications claires… s’enferment dans des “concertations” de “dialogue social” où le pouvoir impose ses contre-réformes.

Nous proposons une autre orientation :

- rompre avec la soumission de l’école aux intérêts du patronat : loi de “refondation”, nouveaux statuts des personnels d’août 2014, réforme du collège et des programmes, multiplication des hiérarchies locales... l’abrogation de toutes ces contre-réformes s’impose.

- combattre la “réforme” du collège qui touchera aussi le primaire et le lycée… et pour cela : préparer la grève jusqu’à son abrogation, refuser de négocier son application (formations, évaluation, brevet...) ; une victoire montrerait qu’on peut gagner sur le reste !

- défendre des revendications urgentes : contre la précarité (titularisation immédiate et sans condition de touTEs les personnels précaires) et le blocage des salaires, création de tous les postes statutaires nécessaires, baisse des effectifs par classe, liberté pédagogique…

- agir pour une école publique plus égalitaire, fondée sur la laïcité et le droit à l’éducation pour touTEs les jeunes, une école non ségrégative et sans hiérarchie entre les savoirs, favorisant le développement de l’esprit critique...

- défendre les libertés démocratiques, en agissant pour la levée immédiate de l’état d’urgence, le refus de sa “constitutionnalisation” et de la déchéance de nationalité, des lois liberticides en préparation.

- favoriser l’auto-organisation et la démocratie dans les luttes (AG des personnels souveraines et coordinations à tous les niveaux).

Pour y concourir rejoignez

la liste Émancipation

Pour tout contact : er@emancipation.fr

site : www.emancipation.fr


Brèves

2 février - Communiqué PPCR

Mise en œuvre du protocole PPCR : plus de risques que de bénéfices sur la feuille de paye (...)

1er octobre 2016 - L’évaluation en débat au CDFN de la FSU

Le projet de réforme de l’évaluation des personnels vient compléter l’ensemble des réformes qui ont (...)

2 septembre 2016 - Retrait du projet “d’évaluation” des personnels enseignants !

La mise en place de la loi de “refondation” de l’école (2013) impose la redéfinition du métier (...)