Notre librairie (janvier 2016)

samedi 23 janvier 2016

Le droit des femmes à disposer de leur corps

.

Dans cet ouvrage collectif, les auteures, membres de la Coordination des associations pour le droit à l’avortement et à la contraception (CADAC), constatent que les femmes rencontrent encore trop souvent des empêchements et des freins à la mise en pratique de droits acquis dans les luttes, notamment en matière d’avortement et de contraception. Partant des difficultés à construire des rapports d’égalité entre les femmes et les hommes et à faire progresser les droits de celles-ci, ce livre interroge les transformations sociales et les choix économiques, sociétaux et politiques qui sont faits par rapport au système de santé actuel, victime des coupes budgétaires et des politiques néolibérales. Au delà des constats, ce livre ambitionne d’apporter des éléments au service de ce combat permanent : le droit des femmes à disposer de leur corps.

Le droit des femmes à disposer de leur corps , coordonnatrices Maya Surduts, Valérie Haudiquet, Nora Tenenbaum, éditions Syllepse, collection Arguments et Mouvements, octobre 2015, 144 p., 7 €.
.

Albert Camus, Elisée Reclus et l’Algérie

L’auteur, universitaire, géographe est déjà connu pour son ouvrage Géographie et Anarchie (éditions Libertaires). Dans son dernier livre, il entreprend de souligner les points communs entre le géographe et le philosophe tous les deux de conviction libertaire et passionnés par l’Algérie.

Albert Camus, Elisée Reclus et l’Algérie , Philippe Pelletier, éditions Le Cavalier Bleu, novembre 2015, 160 p., 21 €.
.
.
.

Luttes sociales à la “Belle Époque”

Les années précédant la Première Guerre mondiale, sont riches en combats sociaux : revendications sur les salaires, sur le temps de travail, sur le droit syndical, autant de sujets de luttes réprimées souvent avec violence. Alors que les photographies de presse sont encore rares et de qualité médiocre, la carte postale est à son apogée. Cet ouvrage qui compte120 illustrations, fait la part belle à ce média sur lequel ont été fixés les moments forts de ces révoltes urbaines ou rurales : cortèges, barricades, charges de dragons, machines sabotées, soupes communistes, fêtes et meetings. Un livre pour découvrir en texte et en images les métiers et les vies des acteurs/actrices de ces luttes sociales.

Le temps des révoltes , Anne Steiner, éditions L’échapée, octobre 2015, 172 p., 19 €.
.
.
.

Vitalité politique en rase campagne

Ce dernier numéro de la revue Mouvements, en s’appuyant sur les mobilisations récentes hors des villes pour la protection d’un territoire, la préservation d’espèces menacées ou le refus de grands projets inutiles et imposés, a pour objectif d’explorer la vitalité politique du monde rural. Au-delà du constat et de l’histoire, certains articles nous éclairent sur le monde de la ruralité et son histoire politique en donnant la parole à celles et ceux qui y renouvellent les pratiques politiques. D’autres contributions traitent des modalités de ces luttes (ZAD, convergences sociales – étudiantEs, anarchistes, paysanNEs, riverainEs) qui dessinent des figures prometteuses pour le mouvement social.

Vitalité politique en rase campagne , revue Mouvements, éditions La Découverte, novembre 2015, 176 p., 15 €.

.
.

La pédagogie Freinet en milieu populaire

La diversité, humaine, culturelle est sans aucun doute le point commun des établissements d’éducation populaire qu’ils soient en ZEP ou non. Ce numéro rassemble des témoignages sur des pratiques pédagogiques, dont ceux de Grégory Chambat et Laurent Ott, où cette diversité est vécue comme une richesse , pour donner sens à la coopération et à la compréhension d’autrui.

La pédagogie Freinet en milieu populaire, Le nouvel éducateur n° 225, décembre 2015, éditions ICEM, 9 €.