Pour ne plus perdre sa vie à la gagner !

dimanche 22 février 2015
par  Catherine

Des acteurs et actrices du mouvement syndical et de la santé au travail ont rendu public dans plusieurs média (Alter Eco Plus, Basta ?!, Politis, etc) le jeudi 15 janvier un appel intitulé “Pour ne plus perdre sa vie à la gagner ?!?”.

La santé au travail est une question de santé publique. Or chaque semaine qui passe voit se multiplier les attaques du patronat et du gouvernement contre les droits sociaux, notamment en matière de santé au travail. Pourtant, la situation est alarmante : au nom d’une soi-disant “rationalisation” des coûts, les logiques organisationnelles aujourd’hui à l’œuvre au sein des entreprises, dans l’industrie comme dans les services, dans le secteur privé comme dans le public, contribuent à aggraver l’exploitation des corps et à dégrader de manière profonde la santé de nombreux travailleurs et travailleuses. Résumer la situation actuelle à une crise de l’emploi revient à dissimuler ces autres dérives de notre système productif. Mais certaines des mesures récemment adoptées, comme plusieurs de celles qu’envisagent aujourd’hui le gouvernement ou les organisations patronales vont plus loin : un à un, les différents acteurs de la chaîne de prévention voient leurs prérogatives ou leur marge d’action se réduire et, avec elles, ce sont les instruments de la prévention des risques et de la protection des salariés qui se trouvent remis en cause.

Annie Thebaud Mony, Directrice de recherches honoraire à l’INSERM ;
Daniele Linhart,Sociologue, Directrice de recherches émérite au CNRS ;
Éric Beynel, porte parole union syndicale Solidaires ; Christophe Godard, Secrétaire national de l’UGFF-CGT (responsable Santé-Travail) ; Jean-Michel Sterdyniak président du SNPST ; Dominique Huez pour l’Association Santé Médecine du Travail ; Alain Carré pour le SMTIEG-CGT ; Arnaud de Broca, Secrétaire général de la FNATH Julien Lusson pour Attac ;
Louis-Marie Barnier pour la Fondation Copernic ;
Les syndicats CGT, FSU et Sud de l’inspection du travail ;
Un Collectif de 27 cabinets, experts CHSCT ou intervenants en santé au travail ;
Les associations Henri Pezerat, Ban Asbestos et Robin des toits

Les premiers signataires de ce texte appellent l’ensemble des travailleuses et travailleurs et toutes les actrices et acteurs de la santé au travail à signer massivement la pétition désormais en ligne : http://pourneplusperdresaviealagagner.wesign.it/fr ?

L’Émancipation syndicale et pédagogique –2/02/2015 – page 35


Brèves

2 février - Communiqué PPCR

Mise en œuvre du protocole PPCR : plus de risques que de bénéfices sur la feuille de paye (...)

1er octobre 2016 - L’évaluation en débat au CDFN de la FSU

Le projet de réforme de l’évaluation des personnels vient compléter l’ensemble des réformes qui ont (...)

2 septembre 2016 - Retrait du projet “d’évaluation” des personnels enseignants !

La mise en place de la loi de “refondation” de l’école (2013) impose la redéfinition du métier (...)