Lycéens sans abri – le Lycée Hector Guimard se mobilise

vendredi 16 janvier 2015

Les personnels et les élèves du Lycée Hector Guimard se sont mobiliséEs sur la situation de huit de leurs camarades, lycéens mineurs étrangers isolés, qui restent sans solution d’hébergement en plein hiver. De telles situations se multiplient. RESF estime ainsi qu’il y a environ une cinquantaine de lycéenNEs mineurEs étrangerEs sans abri à Paris. Ces mineurEs isoléEs, qu’on estime entre 4000 et 9000 en France, ont pourtant des droits universels que la France a ratifiés il y a 25 ans : droit à la sécurité et à la protection, droit à la santé, à l’éducation. Sans solution pérenne d’hébergement, aucun de ces droits ne peut être effectifs. Ces jeunes sont mis en danger, et même s’ils sont sérieux et assidus dans le lycée où ils sont scolarisés, comment réussir sa scolarité dans de telles conditions ? Face à l’urgence de la situation, dans la semaine précédant les vacances, le collectif qui s’est constitué a lancé un préavis d’occupation du gymnase de l’établissement pour le lundi 5 janvier. À ce jour (3 janvier) ils n’ont pas obtenu de réponse. Nous publions ci-dessous leur préavis d’occupation.

Le lycée Hector Guimard à Paris, 19 rue Curial (19ème) se mobilise pour demander un hébergement pour ses élèves sans abri

Le lycée Hector Guimard - Lycée des Métiers du Bâtiment - a une moyenne d’environ 90 % de réussite aux examens (brevet, CAP, Bac Professionnel, BMA, DMA). Guimard est un microcosme dans lequel se croisent des jeunes venus du monde entier. Pourtant si c’est un établissement très performant, sur 500 élèves, 80 sont sans-papiers. Aujourd’hui, huit de nos élèves dorment dans la rue et n’ont pas de lieu pour s’abriter, se reposer et prendre un autre repas que celui du midi, en toute sécurité. Formidable outil d’intégration par l’excellence scolaire, Guimard est en train de devenir une machine à exclure. Nous, personnels de l’établissement, réunis au sein d’un collectif, ne pouvons accepter cela !

Préavis d’occupation du gymnase

Nous sommons le Conseil Général de Paris dont dépend l’Aide Sociale à l’Enfance de prendre en charge ces huit élèves sans abris, avant le samedi 3 janvier à 16h. Dans le cas contraire, nous les mettrons nous même à l’abri en occupant avec eux le gymnase du lycée dès le lundi 5 janvier au soir.

Une conférence de presse et un rassemblement auront lieu le lundi 5 janvier 2015 à 17h devant le lycée. Nous affirmons avec force qu’en France, tout lycéen quelle que soit son origine ou son extraction sociale, a le droit à une chance de construire son avenir, avec au minimum un abri et trois repas par jour.

Le collectif Guimard, soutien aux lycéens sans abris


Brèves

7 juillet - RELAXE POUR ELIE DOMOTA !

Message de soutien d’Émancipation à Élie Domota
Le syndicaliste guadeloupéen Élie Domota, (...)

14 février - Réunion publique - Jeudi 23 février à 19h - Alep : un tournant ?

Résistances populaires en Syrie et manœuvres internationales
Réunion publique avec :
Ziad (...)